Aller à:
Close

Cuisines

Types de plats

Menu
Chercher

Cig köfte

Cig köfte
cig köfte

Cig köfte

Le cig köfte est à la Turquie ce que le bœuf bourguignon est à la France. Un véritable emblème culinaire qui a su évoluer au fil des années en conservant toutes ses saveurs. Goûteux et finement épicé, il se déguste aujourd'hui de différentes manières.

Une origine légendaire

Connais-tu le cig köfte (prononcé « tchikeuftè ») ? Non ? Rassure-toi, c’est peut-être logique. Peu connu en dehors de son pays d’origine, la Turquie, ce plat traditionnel gagne pourtant à être connu de tous ! Certains affirment qu’il est vieux de plus de 1.000 ans, d’autres s’accordent à dire que son origine remonte à l’époque biblique. Ces derniers précisent qu’un roi, dénommé Nemrut, décide en son temps d’immoler par le feu un certain Abraham. Pour cela, il réunit alors tout le bois de la région de Şanlıurfa, ville du sud-est de la Turquie. Désemparés, les habitants sont privés de bois pour se chauffer et cuisiner. Une femme trouve alors une solution pour préparer sa viande sans feu. Elle écrase des morceaux de gibier avec des pierres et y ajoute ensuite du boulgour, du poivre et du sel… Le cig köfte est né !

Une recette traditionnelle

Le cig köfte est donc un plat réalisé sans cuisson. Les ingrédients sont malaxés dans la paume de la main, créant une petite pâte aux formes arrondies. Le cig köfte est une jolie petite boulette de viande. Elle se compose de boulgour, de viande hachée crue (bœuf ou agneau), de purée de tomate et de piment. Quelques notes de cumin, de menthe, de persil, une pointe de sel, et c’est tout ! Te voilà prêt à déguster ton cig köfte. Ce dernier s’apprécie de deux façons. Dans la première, traditionnelle, les boulettes sont enroulées dans une feuille de salade et arrosées de jus de citron. La fraîcheur est alors au rendez-vous. La seconde variante se déguste à la manière d’un wrap ou d’une fajita. Les boulettes, accompagnées de salade, persil ou feuilles de menthe, sont déposées sur un lavaş, une galette de blé turque. Le tout est à présent arrosé d’un sirop de grenade épais. Cette recette est gourmande à souhait. Les plus aventuriers relèvent leur cig köfte avec de la poudre de piment pour un effet « so spicy ».

Le cig köfte, un plat tendance

Cet incontournable de la cuisine turque se réinvente avec le temps, parfois même sous la contrainte. En effet, depuis 2009, le Ministère de la Santé interdit l’utilisation de viande crue dans les restaurants turcs. Pour parer à cela, les restaurateurs usent de leur talent créatif et réinventent le cig köfte. Le principe est de conserver son aspect gourmand et riche en saveurs. Il est aujourd’hui préparé à base de boulgour, de poivrons, d’oignons, d’ail et de noix hachées. De cette manière, le cig köfte régale à présent les papilles d’un nouveau public : les végétariens et végétaliens. Mais que les amateurs de ce mets traditionnel se rassurent, certains restaurants turcs le proposent encore à base de viande. Accompagné d’ayran, boisson typique lactée à base de yaourt, les papilles s’engagent dans un voyage de saveurs aux multiples épices.

Découvrez également

Ce plat te plaît ? Goûte alors à l’adana kebab, ce kebab turc, pimenté et épicé. Teste également le sucuk, cette saucisse sèche venue des Balkans. Pour finir ton repas, régale-toi avec le kunefe, un dessert à base de fromage fondu et saupoudré de pistaches.

Découvrez ces plats

Où commander " Cig köfte " près de chez vous ?

Entrez votre code postal